Paillard Bolex Boolsky

Textes de Thomas Perret et Roland Cosandey.

Paillard-Bolex, ce sont des dizaines de milliers de caméras et de projecteurs 16mm puis 8mm vendus dans le monde dès les années 1930, produits à Sainte-Croix (CH) par Paillard, alors fleuron industriel de la région.

Bolex-Boolsky, c’est l’histoire de la carrière suisse de Jacques Boolsky (1895-1932), inventeur et cinéaste, réalisateur méconnu d’une soixantaine de films avant 1939.

Richement illustré, l’ouvrage publié par les Éditions de la Thièle aborde ces deux aspects en trois volets :
- la production industrielle des fameux appareils de cinéma, traitée par Thomas Perret dans la lignée de l’exposition proposée à Yverdon en 2004;
- la production cinématographique privée et publique de J. Boolsky par Roland Cosandey;
- un DVD présentant quatre films de J. Boolsky et quatre films publicitaires de Bolex-Paillard.

 

     

Auguste Vautier-Dufour et le Téléphot

Textes de Katia Bonjour, Christophe Brandt, Pascale et Jean-Marc Bonnard Yersin.

Auguste Vautier-Dufour (1864-1932) souhaite pouvoir photographier des objets fortement éloignés au moyen d’un appareil équipé d’une très longue focale mais d’un encombrement réduit, ce qui est a priori contradictoire. C’est ainsi qu’il conçoit le Téléphot, d’une conception totalement originale, avec deux miroirs à l’intérieur du boîtier.

À côté de cet étonnant appareil, le visiteur de l’exposition et le lecteur du catalogue pourront découvrir divers documents et photographies évoquant les recherches et expériences de l’inventeur. Des images et albums plus intimistes évoquent la vie d’Auguste Vautier-Dufour et de ses proches à Grandson à la fin du XIXème siècle où celui-ci dirigeait la manufacture familiale de tabac fondée en 1832.

60 p. ; illustrations en couleur ; 20 x 23 cm, relié. ISBN 978-2-9701069-3-7 CHF 18.- 

 

      DANIEL REYMOND:

La Bobine, un cinéma à la Vallée de Joux
1923-2015.

Textes de Daniel Reymond.

La Bobine, un cinéma à la Vallée de Joux, c’est l’histoire d ’une salle qui a attiré quatre générations de spectateurs devant des milliers de films depuis 1923.

C’est aussi l’histoire de ce spectacle lui-même, à l’écart des grands centres urbains. 

C’est enfin l’histoire des enjeux économiques, sociaux et culturels de ce loisir, implanté et développé par la Société de gymnastique du Sentier. 

Richement illustré, cet ouvrage rédigé par Daniel Reymond, natif du Sentier et ancien professeur d’histoire au Gymnase de Burier, est dédié aux amoureux du cinéma et à ceux de la Vallée. 

264 p. ; nombreuses illustrations en noir et en couleur ; 24 x 19 cm, relié. ISBN 978-2-8283-0047-0 CHF 57.- 

 

      DANIEL AUBERT:
La vallée de Joux d'Auguste Reymond : photographies de 1850 à 1910.

Préface de Daniel Girardin. Avant-propos et légendes de Daniel Aubert.

Un deuxième volume de photographies originales dues à Auguste Reymond.

Ce fils d'horloger, horloger lui-même, est un esprit curieux fasciné par un art nouveau né avec lui : la photographie. Reymond est un précurseur, véritable chimiste qui prépare lui-même ses émulsions, fondant des pièces d'argent pour en retirer le nitrate. Il s'impose comme reporter-photographe. Il ne se contente pas simplement de "tirer le portrait" de ses clients, il photographie surtout des événements : le passage du chasse-neige, l'inauguration du chemin de fer, le cyclone de 1890, etc. Nous disposons grâce à Auguste Reymond de documents historiques et ethnographiques inestimables.

128 p., avec 54 photographies pleine page reproduites en bichromie, format 31 x 24,5 cm, relié plein papier laminé, tranchefile. ISBN 2-8283-0040-4. CHF 76.50.

 

Auguste Reymond, Photographe de La Vallée,
1825-1913.

Textes de Charles-Henri Favrod, Daniel Aubert et Pierre Aubert.

Un premier volume de photographies originales dues à Auguste Reymond.

Horloger, pionnier de la photographie, Auguste Reymond est né au Brassus en 1825. Nous pouvons ressusciter aujourd'hui tout un passé authentique de la Vallée de Joux: les travaux et les fêtes, la vie familière, le combat contre la neige et le gel, le court été torride, quand ce n'est pas l'incendie et le cyclone... C'est la grande vertu de la photographie que cette résurgence du passé.  

96 p. + 37 photographies originales reproduites en bichromie avec légendes, format oblong 34 x 24 cm, broché. ISBN 2-8283-0022-6. CHF 48.-. 

 

      57 photos d'Yverdon : 1896-1960.

Introduction de Daniel Girardin. Légendes : Henri Cornaz, avec la collaboration de Jean-François Cand et de Daniel de Raemy. Recherche iconographique : Françoise Schenk. Préface : Rémy Jaquier.  

Cet ouvrage << ... nous offre des photographies richement commentées de lieux et de bâtiments de notre Ville, et immortalise des événements qui ont marqué la vie de ses habitants durant la première moitié du siècle passé.>>
<< ... Une telle réalisation contribue à mettre en valeur incontestablement le patrimoine d'Yverdon-les-Bains, pour le plus grand plaisir de ses habitants ou de l'amateur intéressé.>> Rémy Jaquier, Syndic d'Yverdon-les-Bains.

128 p., avec 57 photographies pleine page reproduites en bichromie, format 31 x 24,5 cm, relié plein papier laminé, tranchefile. ISBN 2-8283-0039-0. CHF 76.50.

 

    Le vieil Yverdon vu par les photographes: 1870-1920.

Introduction de Daniel Girardin. Légendes rédigées par Daniel de Raemy et Françoise Schenk, avec la collaboration de Jean-François Cand.

André Kern et André Schmid, d'autres aussi, souvent anonymes, ont pris de magnifiques photographies qui nous révèlent l'Yverdon d'autrefois avec sa tour de la Plaine, son canal des Moulins et son Grand Café Central. Nostalgie, nostalgie...

120 p., avec 52 photographies pleine page reproduites en bichromie, format oblong 32 x 24 cm, reliure couverture plein papier laminé, tranchefile. ISBN 2-8283-0034-X. CHF 76.50. EPUISE